Opportunité

Opportunité d’Affaire, l’huile de palme ou l’or rouge

La filière de l’huile de palme reste très ouverte et prometteuse au Cameroun, avec une production d’environ 300 tonnes dans un contexte économique qui demande annuellement environ 1000 000 tonnes.

De nombreux investisseurs ont flairé le bon filon il y’a quelques décennies et c’est ainsi que moult plantations ont pu sortir de terre. Mais l’offre est encore très loin de satisfaire la demande locale et internationale. Le secrétaire général de l’ASROC, l’Association des Raffineurs Oléagineux du Cameroun, Jacquis KemleuTchogbou affirme qu’il « faut produire davantage ». Il précise par ailleurs qu’ « après avoir été premier producteur d’huile de palme en Afrique pendant des années, le Cameroun est aujourd’hui quatrième producteur en Afrique et est menacé par la RDC ». On retrouve donc parmi les 4 grands producteurs d’huile de palme : le Nigéria (970 000 t), le Ghana (520 000 t), la Côte d’Ivoire (480 000 t) et le Cameroun (300 000 t). D’où l’urgence d’augmenter la production afin non seulement de remonter dans le classement, mais surtout de satisfaire la demande locale. Affaire à saisir.

                                                                                                                 Par John BELLER

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *