J'AI LU

Eddie Mittelette, Aborigènes:avec les derniers nomades d’Australie, transboréal, coll. Sillage, 2015.

Avec les récits d’ethnologie et d’expéditions pour unique boussole, Eddie Mittelette a parcouru 11 000 kilomètres en solitaire à vélo sur les pistes reculées de l’Ouest australien. Sa fascination pour la culture aborigène l’a conduite auprès des Martu. Ce sont les derniers sociétaires du nomadisme traditionnel. Il a partagé le quotidien des familles et a séjourné au coin du feu pour goûter aux repas ancestraux en pratiquement deux années passées sur l’île-continent.

Il a alors apprit à faire de la chasse et de la cueillette dans une nature rugueuse et majestueuse où faune et flore se partagent la magnificence. Réaliste, il porte ici un regard prévenant sur un art de vivre multimillénaire, qui a basculé en l’espace de cinquante ans d’un mode de vie regardant à celui d’une frugalité matérialiste au sein d’une société qui ne cesse de se réinventer. 

Par Jean Bosco Bell

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *